Radiateur électrique à inertie : l’essentiel à savoir

Pour rendre agréable la température intérieure d’un logement lorsqu’il fait froid, mettre en marche le système de chauffage est nécessaire. C’est un ensemble d’équipements dont l’élément central est le radiateur. Il existe cependant plusieurs variantes de radiateur dont le modèle électrique à inertie figure parmi les plus intéressants.

Le radiateur électrique à inertie : de quoi s’agit-il ?

Le radiateur électrique à inertie est un appareil conçu pour émettre de la chaleur. Encore appelé radiateur à chaleur douce, il figure parmi les radiateurs électriques les plus efficaces et performants du marché. Selon le mode de fonctionnement de cet appareil, le radiateur à inertie peut être classé en deux catégories : les modèles à inertie sèche et ceux à inertie fluide.

La différence entre ces modèles de radiateur électrique à inertie dépend essentiellement du corps de chauffe dont le modèle est équipé. Pour le radiateur électrique à inertie sèche, le corps de chauffe est composé d’un matériau solide. Il s’agit par exemple de : stéatite, pierre de lave, aluminium, acier, céramique ou fonte.

Pour un radiateur électrique à inertie fluide, en revanche, le corps de chauffe est un liquide caloporteur : eau, glycol, huile végétale ou huile minérale. Dans ce cas-ci, le liquide circule en boucle fermée dans le radiateur pendant son fonctionnement.

radiateur électrique à inertie

Comment fonctionne un radiateur électrique à inertie ?

Le fonctionnement d’un radiateur électrique à inertie repose sur deux principes que sont l’inertie et le rayonnement. Lorsqu’il est nécessaire de rendre agréable la température ambiante d’une pièce, le radiateur électrique à inertie est mis en marche et accumule d’abord de la chaleur. La circulation du courant électrique à travers la résistance (immergée dans le liquide caloporteur ou insérée dans le matériau solide) chauffe le radiateur.

Dès que la température de l’appareil monte, celui-ci émet des rayons infrarouges par le biais de sa façade. C’est la propagation de ce rayonnement dans la pièce qui réchauffe tous les éléments qui s’y trouvent : occupants, surfaces et objets divers. Cet effet de réchauffement de la pièce est semblable à celui des rayons solaires. L’air de la pièce est aussi réchauffé par le rayonnement et aussi par convection. Une partie de cet air est réchauffée, ce qui entraine son déplacement vers le haut, car il est plus léger que l’air froid.

Arrivée au plafond, la température de l’air chaud diminue, ce qui le rendra froid et plus lourd. Cet air redescendra vers le bas de la pièce où se trouve le radiateur à inertie pour redevenir chaud. Ce passage cyclique d’air chaud vers l’air froid et vice-versa contribue aussi à chauffer la pièce. Après mise hors de tension du radiateur, la phase de transmission de chaleur par inertie est enclenchée. Durant celle-ci, l’appareil continuera d’émettre de la chaleur en continu.

Les avantages et inconvénients d’un radiateur électrique à inertie

L’utilisation d’un radiateur électrique à inertie pour chauffer les pièces de son logement présente des avantages et inconvénients qu’il convient de considérer.

Les atouts d’un radiateur électrique à inertie

Le premier atout de cet appareil est le confort maximal qu’il procure grâce à son inertie. La chaleur étant émise de façon homogène et continue, les occupants de la pièce ne ressentiront aucune variation brusque de température. L’air chauffé est aussi sain, car le rayonnement émis par l’appareil ne l’assèche pas.

L’appareil de chauffage est aussi doté d’une excellente capacité d’accumulation de chaleur. Associée à sa capacité d’émettre de la chaleur après qu’il est éteint, cela en fait un appareil de chauffage très économique, car sa consommation en énergie électrique est optimale. Ce sont aussi des équipements faciles à entretenir.

De plus, les radiateurs électriques à inertie sont aussi disponibles en une très large gamme de modèles, avec des performances et designs différents. Cela permet de trouver celui qui convient parfaitement à ses besoins en chauffage. Ce sont aussi des appareils intelligents grâce aux divers modules dont ils peuvent être équipés : thermostats, régulateurs, programmateurs… Plusieurs fonctions sont ainsi disponibles pour mettre en marche le radiateur, l’éteindre ou réguler la température.

Radiateur électrique à inertie : les limites

Le principal inconvénient des radiateurs électriques à inertie est relatif à leur coût. Celui-ci est en général plus élevé que le prix d’achat d’un panneau rayonnant. Le radiateur à inertie est aussi beaucoup plus encombrant et lourd que les appareils de chauffage de type panneaux rayonnants ou convecteurs. Ces deux caractéristiques de l’appareil croissent proportionnellement à son inertie.

Le prix d’un radiateur électrique à inertie

Le prix du radiateur électrique à inertie se situe entre 100 € et 1500 €. Plusieurs facteurs ont un impact sur ce coût dont :

  • le type d’inertie,
  • la puissance de l’appareil,
  • les fonctionnalités du radiateur,
  • ses dimensions.

Concernant le type d’inertie et la puissance de l’appareil, ce sont les facteurs à plus fort impact. Les radiateurs à inertie sèche sont en général plus chers que ceux à inertie fluide. Cela est dû à la qualité des matériaux réfractaires contenus dans le premier type d’appareil, ainsi qu’à leurs excellentes performances thermiques. Pour un radiateur à inertie sèche de 1000 W à 2000 W, il faudra compter entre 200 € et 1500 €. Concernant les modèles à inertie fluide, le prix d’achat de l’appareil varie entre 100 € et 1100 €.

Les meilleures marques de radiateur électrique à inertie

Voici 5 des meilleures marques à considérer pour l’achat d’un radiateur électrique à inertie en France :

  • Thermor,
  • Cayenne,
  • Haverland,
  • Aeroflow,
  • Voltman.

Chez Thermor, le modèle Mozart Digital est l’un des plus intéressants à considérer. Avec une puissance de 2000 W, il comporte un corps de chauffe en aluminium. Concernant la marque Cayenne, c’est vers le radiateur à inertie en céramique 49699 qu’il faudra se tourner. C’est un radiateur de 1500W dont le matériau réfractaire est en céramique.

Le fabricant Haverland propose le radiateur Medusa-10 en céramique d’une puissance de 1000 W, avec un cœur de chauffage en céramique également. Chez Aeroflow, c’est plutôt le radiateur Maxi Flex qu’il faudra envisager. Sa puissance est de 2450 W pour 55 kg, avec un cœur de chauffe en briques réfractaires.

Concernant la marque Voltman, le radiateur à inertie en céramique VOM540036, avec ses 1000 W et sa façade en verre trempé, est l’une des options les plus attrayantes. Cet appareil possède un cœur de chauffe en céramique et pèse 8,9 kg.

Laisser un commentaire